La Fondation

La fondation a été constituée pour honorer la mémoire de Damiano.Elle a comme but,la prévention de la violence juvénile et l’aide aux familles concernées. La perte d’un fils est un événement si tragique,qu’aucun parent ne réussit à accepter, indépendamment des circonstances. Dans ce cas précis, il est impossible de trouver un sens à donner à ce qui c’est passé. Pour ce motif, nous avons créé une fondation, qui s’occupe du problème de la violence, en espérant qu’elle portera quelque chose de positif. Ainsi pourrons-nous peut être penser que la mort de Damiano ne restera pas tout à fait inutile.

Toutes les circonstrances ont porté Damiano, un exemple de notre jeunesse saine à se trouver dans ce lieu précis,à ce moment précis,pour être assailli par la pire brutalité qu’on puisse imaginer. Un fait si éclatant, qui a produit un grand tapage médiatique et une forte émotion dans toute la population. J’y ai beaucoup pensé et la conclusion que j’ai pu en tirer est que son destin était vraiment d‘être la victime “parfaite” pour que l’opinion publique se rende compte du problème de la violence envahissante parmi les jeunes et que les autorités aient finalement un motif pour reporter la sécurité dans notre pays.

Les amis de Damiano ont aussi exprimé leur volonté de faire quelque chose de positif pour honorer sa mémoire, en stimulant la création de la fondation, ils se mettront à disposition pour travailler sur divers projets qui seront développés. Une des premières initiatives de la fondation sera précisement élaborée par le groupe des amis des Damiano. Il s’agira de la création d’une bande dessinée didactique, qui sera distribuée dans les écoles.

Les activités de la fondation seront coordonnées avec le groupe opératif contre la violence juvénile, crée par le Conseil d’Etat, avec divers départements et les autorités compétentes.

Maurizio Tamagni, père de Damiano